La Maille .

La Maille .
# En savoir plus sur la législation maritime et la dernière parution au journal officiel !! A lire sur Opale surfcasting , Merci Eric ! sur le lien ci après < http://www.opalesurfcasting.net/legislation/lamaille_-_une_application_android_pour_ne_pas_oublier_la_maille_article3004.html

Irlande

Irlande

Rechercher dans ce blog

Translate

vendredi 29 janvier 2016

# C R de Felix dans le 35 !

Hi all .
Le C R de Felix de sa sortie Bretonne ,


Vendredi 22 Janvier :
Départ 20h20, après une journée de cours bien chargée avec un Pierre un peu malade et un sacré barda. On monte dans le train direction Saint Malo pour un weekend de pêche.
Arrivée 23h50 à la maison, galettes complètes dans le ventre, on met nos bottes pour aller chercher des vers au clair de lune.  Faut bien dire qu'elle était magnifique ce soir là ! 
Marée basse 1h02, coeff 88. On finit par se pieuter vers 2h00, une fois nos bouzous récoltés.

Digue de Saint Malo de nuit, vue par les arénicoles :

Samedi 23 Janvier :
Départ en bus vers 10h30 pour le Havre de Rothéneuf, une anse à faible pente où la mer découvre très loin.  Dans la passe on y trouve des lançons et ainsi qu'un beau tombé. L’idée c'est de faire la réverse de basse mer prévue à 13h30.
On se retrouve entouré d’un brouillard bien détrempant, mais avec nos multiples couches on reste au sec. Installés et en situation de pêche de 11h30 à 15h30, on appate aux lançons vivants, maquereau congelé et arénicoles. Que du bonheur !

"" quand vous avez l'occasion de faire du lançon , pas besoin d'autres choses , vous pouvez les congeler également , bien rouler individuellement dans du film puis dans du journal , en tronçons pour la roussette , la raie et vivant sous un flotteur depuis les roches pour le bar . "'"
Les conditions sont idéales mais pas une seule touche n’est enregistrée, il y a quelques algues et des surfeurs qui arrivent en masse (beaucoup trop motivés pour aller se fou*** dans l’eau glacée à mon goût).

On décide de changer de spot pour la Plage du Val qui présente une inclinaison beaucoup plus forte. L’eau y est rapidement profonde et il est courant de faire de la roussette ainsi que de la raie sur la partie gauche.

"" la carte avec quelques croix que j'aimerais prospecter à basse mer , ça devrait permettre de toucher de l'eau profonde et peut être des poissons de passage ?? ""






Encore une fois aucune touche, malgré les quelques f****** pierres nous font croire qu’on a piqué un poisson lorsque l’on remonte.
Une belle vague me prend par surprise et vient avec bonheur remplir ma botte gauche. Ceux qui connaissent cette situation savent qu’il est temps de rentrer. Il est 18h30, on plie les gaules et c’est parti pour un retour en bus, hé oui !
Repus, on repart sans grande conviction chercher des vers autour de 23h. Petit souci, la marée n’est pas encore assez basse. On déambule alors sur la plage plongée dans le noir, la lune cachée par les nuages ce soir là. C’est fort dommage. C’est là qu’on tombe sur une coquille Saint Jacques échouée et bien vivante. Réunion de crise avec Pierre : on décide de relâcher ce seul et unique coquillage perdu, soit un genre de (catch and) release de Saint Jacques…
On continue notre épopée jusqu’aux rochers situés au niveau de la cale de Rochebonne. On passe montre en main plus d’une heure et demie à gambader de mares en mares à observer la faune aquatique à lumière de nos lampes frontales.
Au menu :
- blennies, gobies, loches
- anémones en tout genre
- éponges
- crustacés et mollusques
A croire que nos cours de biologie nous manquaient déjà… Deux vrais cinglés égarés qui finissent par récolter les vers pour le lendemain, tout ça à une heure du matin passée.

Dimanche 24 Janvier :
Réveil à 9h00, en retard, c’est ça de faire les cons la veille. Moment d’effroi lorsque l’on se rend compte que le bus ne passe que toutes les deux heures : on est DIMANCHE ! Nouvelle réunion de crise avec Pierre : on décide d’y aller à pied. Une heure de marche après, chargés comme deux mules, on arrive sur une crique sauvage au creux des rochers.
On a choisi ce spot car il y a souvent beaucoup d’activité l’été (bars, mulets, vieilles, dorades, maquereaux).
L’endroit est paradisiaque, on y accède par le chemin des douaniers et on prévoit encore une fois (pas le choix faut dire) de faire la réverse de basse mer prévue à 14h20 avec un coeff de 92. On pêche de 11h00 jusqu’à 15h30. 
Rebelote aucune touche, malgré des conditions climatiques et un lieu superbe. Une belle plage sauvage, dégagée, avec une belle pente : on va y retourner en surf cet été, c’est sûr !
A noter que je fais un magnifique doublet de nasses réticulées, une sorte de mollusque gastéropode bien vorace mais pas bien gros. Pierre en sortira une aussi.

"" c'est aussi le coquillage préféré du bernard l'hermite , qui a la faculté de couper les bas de ligne !! ""

C’est l’heure d’une petite sieste pour ma part, c’est pour dire…
-------------------------------------------------------------------------------------------
De retour pour le train de 19h10, direction la capitale et la fac pour un lundi studieux comme les autres.
Ce fut un weekend réussi, riche en rigolades, pauvre en poisson mais qui nous aura bien rechargé en iode malouine.
Merci à mon acolyte pour ce chouette moment, même si je suis pas sûr de te pardonner pour le méchant rhume refilé !
Félix